Tournois a 4 TKR Bezons

Tournois a 4 TKR Bezons

Category : Uncategorized

21 Dec 2019

Wfight Mat/ Stephanie Vogt

Ça commence un peu compliqué pour arriver à Bezons à cause des grèves.
Bilal arrive le vendredi pour la pesée officielle avec Toufik (son beau frère et coordinateur) et sa sœur, la trésorière (Nedjma).
Karim, le vice président, et Mat, le créateur de l’association WFIGHT Strasbourg où boxe Bilal arrivent le lendemain à Versaille.

La soirée commence samedi à 20 heures.
Pour ce tournoi, l’ Espagne est représenté par Maximo Suarez surnommé “ El Gladiator”. Le représentant de l’Algérie cette fois ci est Bilal Bakhouche Chareuf. La France elle, est présentée par l’expérimenté Johane Beausejour et le Sénégal par Alassane Sy.

Au cours de la soirée, le vice président (Karim Kesserwan) prépare l’équipement, fait des massages à son boxeur ,le travaille au paos, lui apporte l’eau, son protège dents durant ses combats. (On ne le remerciera jamais assez, il apporte son sérieux et surtout son apaisement.

La soirée se chauffe petit à petit avec le premier combat en demi finale du Tournoi TKR entre les deux plus expérimentés ” El Gladiatore” (Maximo SUAREZ) contre Johane Beausejour (147 combats). Un combat de 3 rounds. Maximo est méthodique, son travail est propre et il a une bonne technique en pieds poings avec de bons déplacements. Il avance  en ligne droite, travaillant Johane en défensive qui lui avec ses coups imprévisibles reste dangereux. Johane fini perturbé par la lancée de Maximo mais cherche à rendre coups sur coups. Malgré le courage, le comptage n’est pas suffisant pour remonter la pente… Après le 3ème round, Maximo SUAREZ est déclaré vainqueur à la majorité des juges.

Avec confiance et détermination, Karim et Mat avancent sur le ring accompagnés de leur boxeur Bilal pour la 2éme demi finale du tournoi.
Pour ce tournoi, Bilal a été appelé une semaine avant afin de remplacer un combattant forfaitaire. (Ça arrive, mais ça complique toujours le travail et l’organisation.)
Le deux combattants sont issue d’une école de MuayThai (pas de K1) donc le travail sera plus dans l’habitude de Muay mais sans les clinches et  les coudes.
Le combat est très équilibré des deux cotés mais l’expérience et la stratégie de Bilal lui fait gagner des points à chaque rounds. Il a donc été déclaré vainqueur a la fin du match avec la totalité des voix des juges.

La soirée de K1 continue avec trois autres belles oppositions puis un entract durant lequel Bilal et son équipe se concentrent sur la préparation du combat final du tournoi contre Maximo SUAREZ.

Un combat de taille se présente alors entre Mohamed Galaoui et André Santos, pour le championnat du monde de WAKO PRO que Mohamed Galaoui a amené et a gagné avec beauté.

Voilà, enfin, le présentateur annonce le dernier combat du tournoi qui oppose les deux combattants Maximo SUAREZ, l’imbattable en Espagne, contre BILAL Bakhouche Chareuf.
La stratégie est mis en place. Bilal fonce, tourne autour de Maximo, qui lui, avance en ligne droite et essaie de frapper mais Bilal reste sur ses appuies, boxe en gaucher puis en droitier. Bilal mène le combat, la vitesse et la puissance de frappe résonne dans la salle. Bilal continue dans sa lancée et en voyant ça, on sait que la stratégie a marché. On est très soulagé, mais le combat n’est pas fini.
Au deuxième round, il recommence le même travail, il continue de perturber son adversaire.
Enfin, au début du troisième round, il remarque que Maximo est troublé, mais celui ci reste toujours dangereux et cherche à gagner ce dernier round avec ses coups puissants (peu être parce que qu’il a remarqué que Bilal commence à se fatiguer). Mais le danger est toujours là, Bilal se ressaisi après plusieurs coups reçu à la tête. On a conscience que notre champion est présent et que le titre peut être à lui !!!!
Fin du tournoi, fin du stresse, le titre du tournoi TKR de Bezons revient à notre BILAL BAKHOUCHE CHAREUF

Je voudrais ici remercier :

  • toute l’équipe de WFIGHT STRG pour la préparation de Bilal
  • l’occasion donné chaque fois par BigUpFightManagement.
  • le club Mounia Bezons de Ahmed Zalegh pour la belle soirée du gala
  • Bastos et l’équipe Parisienne
  • les adversaires de Bilal pour leur ténacité
  • le coach Rodrigo Alamos
  • “ EL GLADIATORE” MAXIMO SUAREZ. Thank you for your fighting spirit and respect for all the team.

Leave a Reply

WFIGHT STRG IN ACTION

FITNESS PARK

Catégories